BOOX Note Air – 10 pouces, Android 10.

  • par
Boox Note Air

Onyx Boox vient d’annoncer le BOOX Note Air, une évolution du Boox Note 2. Tournant sous Android 10 et dotée d’un processeur plus puissant et des dernières technologies en matière de mémoire vive comme de stockage, cette tablette eInk vient-elle révolutionner le marché?

Le point sur le matériel: une tablette eink très performante.

La BOOX Note Air est basée sur un CPU Octa Core de dernière génération, permettant 30% de performance supplémentaire par rapport aux Boox Note 2 et Boox Max 3, tout en consommant 10% d’électricité en moins.

Avec un écran eInk Carta / Mobius de 10.3 pouces, avec éclairage adaptatif, la liseuse dispose aussi de 3GO de RAM (DDR4), le bluethooth 5.0, 32GO de stockage, l’USB-C, un capteur de rotation (G-Sensor) et un nouveau stylet. Elle est très fine (5.8mm), proche en cela de la reMarkable 2, tout en offrant des performances bien supérieures. Au niveau finitions Boox ont fait de gros efforts sur le design, avec une couche alu (laissant présager une bonne durabilité de l’appareil dans le temps) et une couleur bleue assez discrète.

Au niveau matériel donc, la tablette eInk proposée par Boox s’affirme comme l’appareil à encre digitale le plus rapide du marché, ce qui ouvre la porte à une très grande polyvalence. Est-ce bien mis en valeur par l’aspect logiciel?

Niveau logiciel: la polyvalence d’Android 10.

Au niveau logiciel, la Boox Note Air dispose du firmware 3.0 d’Onyx Boox, basé sur Android 10. Il est rare de trouver des appareils eInk disposant de la dernière version d’Android. Cette version garantie une bonne sécurité mais aussi la possibilité d’installer et de faire tourner la plupart des applications de l’app store. On est donc loin ici d’une tablette minimaliste destinée à prendre des notes: on peut utiliser la BOOX Note Air comme une tablette android, tout en bénéficiant de l’écran eInk.

La navigation sur le web est fluide, le navigateur intégré étant optimisé pour un écran eInk. Le lecteur d’eBooks pour sa part supporte nativement 20 formats de livres numériques et permet donc d’ouvrir tous les fichiers que l’on peut télécharger, et dispose de grandes capacités de dictionnaires et traduction en faisant un appareil intéressant pour qui cherche à traduire un texte ou à apprendre une langue étrangère.

Le firmware 3.0 a aussi vu l’arrivée de calques (layers) sur l’application de prise de notes et de dessin, permettant de superposer et éditer différentes couches, comme avec les logiciels de graphisme ou de retouche d’image.

Une tablette eInk puissante et ouverte à de nombreux usages.

Grace à sa performance (CPU Octa Core récent, 3GB de RAM) et le fait qu’elle tourne sous Android 10, la Boox Note Air est extrêmement polyvalente. Le format 10 pouces est quand à lui à mon sens le plus adapté pour qui souhaite pouvoir lire des PDF, prendre des notes mais aussi lire des eBooks sur son appareil à encre numérique: une liseuse en 13.3 pouces (comme la Boox Max 3 ou la plus récente Boox Max Lumi) est excellente pour lire du PDF en A4 ou utiliser la fonction de séparation d’écran permettant d’avoir un livre d’un coté et une application de prise de note de l’autre – ce qui est un peu juste sur une 10 pouces – mais est trop grande pour lire confortablement un livre.

La diagonale d’écran de 10.3 pouces en fait un appareil extrêmement polyvalent et disposant d’un très bon rapport qualité / prix, même si pour quelqu’un qui voudrait un appareil pour lire principalement des documents A4 aux marges très fines, un appareil en 13.3 pouces serait plus approprié. C’est un bon compromis, surtout pour à peine plus de 400 euros, qui semble être le prix auquel l’appareil sera disponible en Europe. Il faudra néanmoins patienter un peu afin de pouvoir se l’y faire livrer, celle-ci étant pour l’instant uniquement disponible en précommande en Chine, sans possibilité de livraison dans nos contrées. Elle devrait néanmoins devenir disponible sur Amazon dans les semaines qui viennent, cet article sera alors mis à jour.

En attendant, pour qui est pressé, la Boox Note 2 reste un très bon appareil, même si elle ne dispose pas de l’éclairage adaptatif qui est un de vrais plus de la Boox Note Air, surtout pour qui souhaite lire ou travailler dans l’obscurité.

Articles qui pourraient vous intéresser:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.