Boox Note 2 – 10.3 pouces & Android 9.

Boox a récemment sorti la Boox Note 2. Dotée d’un écran e-ink de 10.3 pouces, de la possibilité de prendre des notes avec un sylet et d’un éclairage adaptatif, la liseuse se présente comme une bonne machine polyvalente.

Une évolution de la Boox Note Pro?

Cette liseuse apparaît comme une évolution de la Boox Note Pro. On passe d’un processeur quad-core cadencé à 1.6Ghz à un CPU octo-core qui tourne à 2Ghz! Au niveau connectivité la Boox Note 2 gagne le wifi en 5ghz (en plus du 2.4Ghz), et une prise USB OTG permettant d’y brancher par exemple un clavier. A part ça elles partagent le même écran 10.3 pouces, et sont de dimensions similaires (la Onyx Boox Note 2 pesant 12 grammes de moins, et bénéficiant de 200mA de batterie en plus que la Onyx Boox Note Pro).

C’est surtout au niveau logiciel que la différence se fait sentir, car cette liseuse tourne sous Android 9. Si la Boox Note Pro est supposée être mise à jour plus tard vers une version plus récente d’Android, pour l’instant ses utilisateurs sont bloqués sur Android 6, ce qui peut poser des questions sur le long terme.

Si la différence principale au niveau matériel était le processeur, on pourrait se demander si ce CPU plus puissant justifie le prix de cette liseuse. En effet, cette liseuse se trouve pour un peu plus de 500 euros chez Amazon, ce qui ne la place pas parmi les liseuses les moins chères du marché, ceci dit, toutes les liseuses en 10.3 pouces sont assez onéreuses, même la plus basique PocketBook Inkpad XMais il y a une différence, qui peut passer inaperçue mais n’est pas sans importance: la Boox Note 2 bénéficie d’un écran Mobius, quand la Boox Note Pro est sur une écran e-ink Carta. La différence? La partie sous l’encre électronique est en verre sur la Note Pro Carta) et en plastique sur la Note 2 (Mobius). Or, on retrouve un écrai Mobius sur la très grande Boox Max 3. Si en général, le choix du plastique plutôt que du verre indique une baisse en qualité, ce n’est pas le cas pour les liseuses: l’élément le plus fragile étant l’écran – à cause de cette couche très fine et très fragile de verre – le replacement par du plastique permet de garantir une bien meilleure durabilité au produit, en limitant les risques de casse de l’écran, dont le changement coùte souvent presque autant que la liseuse, ainsi qu’un poids plus léger (qu’on retrouve bien ici, malgré la batterie plus grosse). Au niveau du processeur, ce CPU plus puissant que la Boox Note Pro peut apparaître comme un gage de durabilité lui aussi, permettant de faire face à toute évolution logicielle et un argument positif pour cette liseuse… s’il n’a pas un impact négatif au niveau batterie!

De ce coté là, rien de dramatique à craindre: l’autonomie reste similaire. Si la navigation sur le web ou le chargement de certaines appli peut sembler plus rapide, globalement le CPU de la Boox Note Pro était bien suffisant pour tous les usages. On peut se demander pourquoi Onyx a décidé d’upgrader sa Boox Note Pro quelques mois après sa sortie… Peut être le fabricant voulait, avec se CPU octo-core se rapprocher de ce que propose son concurrent direct, Boyue, lui même passé à l’octo core depuis quelques temps? Probable, car les consommateurs peuvent comparer les liseuses d’un point de vue purement matériel et se dire ainsi qu’une liseuse Boyue avait l’avantage. Mais s’il est bien un point sur lequel tous les tests s’accordent, c’est pour dire que l’interface des liseuses Onyx Boox est plus rapide, plus fluide que celle de Boyue, elle semble mieux fini aussi, et ce même si l’on compare une liseuse dotée d’un processeur quad-core de Onyx à une Octa-core de Boyue.

A l’usage? Du bon matos, intéressant pour les lecteurs de PDF!

A l’usage donc, on retrouve ce que l’on avait aimé sur la Boox Note Pro: un grand format d’écran qualitatif, la possibilité d’installer des applications (même si ça n’est pas forcément utile sur une liseuse, les liseuses plus minimalistes, comme celles de chez Kobo, Kindle ou PocketBook ont leur charme et sont suffisantes pour de nombreux utilisateurs!) et surtout la possibilité de lire et annoter des PDFs.

En effet, la lecture de PDF sur liseuse n’est pas si aisée que l’on pourrait le croire à premier abord, comme nous l’évoquons dans notre article sur la liseuse idéale pour lire du PDF: une fois passé les limitations liées au matériel (principalement la taille de l’écran qui, ici, n’est pas un problème) c’est bien souvent le logiciel qui s’avère limitant. Sur cette liseuse, ce n’est pas le cas! Le logiciel par défaut permet de lire confortablement les PDFs, et il est (si besoin était) aisé d’installer un lecteur tiers et de le configurer pour que les PDFs soient ouverts par ce biais. Cela en fait donc une bonne liseuse pour les étudiants ou chercheurs qui auraient besoin de travailler souvent dans ce format, même si le prix est conséquent. La Boox Note Pro suffira à la plupart des utilisateurs qui pourraient être tentés par le Boox Note 2, mais la garantie de bénéficier d’Android 9 (car qui peut dire quand la Boox Note Pro bénéficiera d’une mise à jour?) peut être un argument en faveur de le Boox Note 2, et ce principalement pour les personnes souhaitant utiliser leur liseuse pour aller voir leurs e-mails ou naviguer sur Internet: dans ce cas, une liseuse à jour est une garantie de sécurité dont il vaut mieux ne pas se passer!

Boox Note 2 ou Boox Max 3?

Pour un usage centré sur le PDF dans des formats supérieurs au A5 (par exemple copies de journaux, ou articles en A4) il peut être pertinent, tant qu’à investir dans un appareil haut de gamme, de se demander si la différence de prix avec une Boox Max 3 (environ 300 euros de plus chez Amazon) ne peut se justifier.

Difficile à dire: les 10.3 pouces de la Onyx Boox Note 2 (disponible pour environ 360 euros sur ebay) sont bien suffisant pour grand nombre de contenus, qui seraient trop à l’étroit dans une liseuse 7.8 pouces, et si on peut se sentir à l’étroit pour lire du A4 en pleine page, la liseuse reste confortable avec la plupart des documents. Néanmoins, pour qui passe ses journées à travailler sur des documents en A4, et compte les annoter, voire utiliser intensément les zones de marges, il peut être intéressant de partir sur plus grand. Inversement, le format 10.3 pouces, suffisant pour nombre de documents, garde l’avantage d’une grande portabilité et d’une aisance dans la tenue en main qu’on risque de perdre à passer sur du 13 pouces.

En cela cette liseuse est assez polyvalente, pouvant servir d’outil de travail pour lire et annoter des documents professionnels, mais aussi d’accessoire de détente pour lire un roman au lit

Un avis, une question? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous!

Articles qui pourraient vous intéresser:

Une bonne liseuse, mais un peu chère...
Envoi
User Review
0 (0 votes)

2 commentaires sur “Boox Note 2 – 10.3 pouces & Android 9.

  1. Ping : Boox Note Pro – liseuse 10.3″ sous Android - Liseuses.info

  2. Ping : Quelle est la meilleure liseuse pour lire du PDF en 2019? - Liseuses.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.