Quelle est la meilleure liseuse pour lire du PDF en 2018?

Si vous voulez lire du PDF (documents scientifiques, articles, livres scannés..) il faut savoir que toutes les liseuses n’ont pas les mêmes capacités de lecture PDF. Certaines viennent avec un lecteur PDF assez minimal (comme les Kobo) quand d’autres sont par défaut plus adaptées à la lecture du PDF, ou à l’installation d’un lecteur dédié plus qualitatif à celui d’origine.

Quelle est donc la meilleure liseuse, à l’heure actuelle, pour qui souhaite lire du PDF?

Tout d’abord, la taille de l’écran:

Toutes les liseuses n’ont pas la même taille d’écran. Si la plupart ont des écrans de 6 pouces, certaines sont plus grandes, allant jusqu’à 7.8 ou 8 pouces, voir 13.3 pouces.

Si une liseuse 6 pouces est très convenable pour lire des fichiers de type epub ou mobi, pour du PDF on peut préférer plus grand, quand bien même certains logiciels, comme koreader proposent d’effectuer un reflow du document (permettant d’augmenter la taille de la police tout en adaptant le texte à la largeur de l’écran) il reste plus lisible en général de conserver le document tel qu’il est, afin de pouvoir voir les notes et profiter de la mise en page originale. Néanmoins, avec le logiciel adapté permettant soit de couper facilement les bords du pdf soit de formater le texte comme s’il s’agissait d’un epub, on peut très bien s’en sortir. Pour certains documents (pdf avec des images, ou des graphiques par exemple) un grand format (7.8 pouces minimum) sera forcément plus confortable, de même pour certains ouvrages texte n’ayant pas de grandes marges: si le reflow fonctionne, un pdf n’est pas un fichier epub ou mobi et il reste plus agréable de simplement couper les bords blancs afin d’adapter le fichier à la taille de l’appareil, sans effectuer une autre modification car cela permet de conserver les proportions prévues lors de l’édition, intéressantes notamment pour les citations au cœur du texte, par exemple.

La question à se poser est donc double: quel type de pdf (cela vous permettra de définir si un grand format d’écran est nécessaire ou non) et surtout « pourquoi du pdf? ». Si vous souhaitez simplement conserver la pagination traditionnelle afin de prendre des notes précises par exemple, il serait aussi possible de lire le livre en epub sur la liseuse, puis de se reporter à un PDF sur un ordinateur pour retrouver les pages correctes…

Les liseuses qui nous semblent intéressantes, pour différentes raisons et que nous allons comparer sont les suivantes:

Liseuses « grand public » (50 à 250 euros):

  • Kindle PaperWhite (écran de 6 pouces)
  • Kobo Aura H2o version 2 (ou version 1).(6.8 pouces)
  • Kobo Aura One (7.8 pouces)
  • Icarus Illumina XL (7.8 pouces)
  • PocketBook / TEA Inkpad 3 (7.8 pouces)

Liseuses « haut de gamme »:

  • reMarkable (écran de 10.3 pouces)
  • Sony DPT-RP1 (écran de 13.3 pouces)
  • Onyx Boox Max Carta (13.3 pouces aussi)

De 50 à 250 euros: Liseuses grand public & lecture de PDF…

1 – Les écrans

Toutes ces liseuses sont de bonne facture et leur écran est doté de la technologie e-ink et de bonne qualité.

La plupart de ces liseuses disposent d’un écran e-ink Carta (la dernière génération d’écran e-ink) ce qui s’en ressent au niveau du contraste, comparé aux performances des versions précédentes, comme par exemple l’Inkpad 2.

2 – Le logiciel

Là ou ces liseuses diffèrent le plus, c’est au niveau de leur logiciel interne, notamment de leur lecteur de PDF. Or, dans ce domaine, le lecteur de pdf utilisé semble plus important que la performance du processeur ou de l’écran de la liseuse…

Avec son grand écran Carta 7.8 pouces, la Kobo Aura One semblait être née pour détroner la concurrence dans le domaine de la lecture de pdf mais… le lecteur PDF de Kobo est franchement mauvais: toute mise en place plus correcte du document (par exemple pour en réduire les marges) se perd à chaque changement de page, ce qui devient vite fatiguant. Il semble donc nécessaire, pour qui souhaite lire souvent du PDF sur les liseuses Kobo d’installer koreader, un logiciel libre qui prend très bien les PDF (et qu’on peut voir en action dans une des vidéos ci dessous). Le problème est que koreader ne s’installe pas comme un simple logiciel de lecture de fichiers au sein de Nickel, le système d’exploitation par défaut de Kobo, mais comme un système concurrent: il faut donc redémarrer la liseuse pour passer de l’un à l’autre, après avoir installé un gestionnaire de démarrage permettant cela. De plus, si koreader est très bon pour lire des PDF, permettant de cropper très facilement les bords de ceux-ci et est très rapide, l’ergonomie n’est pas des meilleures pour naviguer dans ses fichiers par exemple, et devoir redémarrer pour qui souhaiterais aussi utiliser nickel est contraignant. Dommage, car la Kobo Aura One comme la Kobo H2o version 2 sont par ailleurs de très bonnes liseuses!

La PocketBook 740 / TEA Inkpad 3 comporte elle un logiciel de lecture de PDF par défaut beaucoup plus agréable à utiliser, de plus il est possible d’y installer un logiciel alternatif directement dans son interface logicielle, puis de choisir quel logiciel ouvrira tel ou tel format, comme sur un ordinateur. Ce comportement logiciel nous semble préférable, et bien plus pratique. Si avec la Inkpad 2, on était, en terme d’écran, un cran au dessous de l’écran e-ink Carta des Kobo la Inkpad 3 fait le saut et semble être le bon compromis pour les gros lecteurs de PDF. Son problème? Elle n’est pas encore disponible en France et la Inkpad 2 souffre d’un écran de type Pearl, vraiment inférieur à l’écran Carta en terme de résolution comme de contraste.

Doté elle aussi d’un écran Carta de 7,8 pouces l’Icarus Illumina XL est une bonne alternative: liseuse tournant sous Android, on peut y installer de nombreuses applications et le lecteur PDF par défaut est bien meilleur que celui de Kobo. Le prix entre ces 3 liseuses de 7,8 pouces étant similaire, l’Illumina XL pourrait sembler gagnante grace à sa poluvalence. Malheureusement, la version d’Android sur laquelle elle repose est assez ancienne et l’ergonomie loin d’être parfaite.

Et les Kindle? PaperWhite 3 ou Oasis par exemple?

Le lecteur PDF par défaut des Kindle n’est pas mauvais. C’est même l’un des meilleurs. Souvent en promotion à 89 euros, la Kindle PaperWhite ou sa grande sœur Oasis peuvent être de très bons choix. Mais par défaut, on est assez prisonniers de l’univers Amazon, contrairement aux liseuses ci-dessus, permettant d’ouvrir tous formats ou presque. Ce n’est pas un réel problème étant donné qu’avec le logiciel libre Calibre, on peut convertir rapidement en .mobi ses .epub et les envoyer en un clic sur sa liseuse. De plus, il est possible d’effectuer un « jailbreak » de sa Kindle (en faire sauter le verrou réduisant son usage), afin de pouvoir y installer d’autres applications, et on se retrouve alors dans une situation proche de la PocketBook Inkpad: on peut lancer koreader, le lecteur PDF fantastique que nous avions évoqué précédemment, directement depuis l’interface de sa Kindle. Les statistiques de lecture seront aussi pris en compte pour ces fichiers!

Il suffit pour cela d’installer KPVBooklet. Cette solution demande d’être prêt à bidouiller sa liseuse, et d’avoir quelques compétences techniques et n’est pas recommandés à celles et ceux qui cherchent quelque chose de simple et rapide. De plus, vous êtes seul résponsable si l’opération de jailbreak se passe mal. Bien que pas vraiment dangereux, il vaut mieux comprendre ce que l’on fait un minimum afin d’éviter toute erreur. Cette option nous semble quand même à prendre en compte pour qui cherche une liseuse: une fois jailbreaké, la Kindle PaperWhite lira malgré son petit écran très bien la plupart des PDFs, pour un rapport qualité / prix imbattable, et c’est aussi le cas de la Kindle touch de base, souvent disponible en offres reconditionnées aux alentours de 50 euros…. Si l’aventure du Jailbreak vous tente, nous vous renvoyons vers le Wiki de MobileRead (en anglais) et vous souhaitons bonne chance.

Même sans aucune modifications les Kindle peuvent être de bonnes machines pour lire du PDF et avec son grand écran, la Kindle Oasis rivalise clairement avec l’Inkpad 3. Néanmoins dans cette fourchette de prix, si l’on est prêt à attendre la disponibilité de ce dernier il nous semble un meilleur choix, étant plus polyvalent et permettant d’y installer plus facilement Koreader ou Coolreader si besoin était. Une fois de plus, tout dépend de ce que l’on recherche et du budget qu’on est prêt à y mettre… Le support client d’Amazon étant réputé, l’achat d’une Kindle est aussi un investissement assez sur sur le long terme, contrairement à une liseuse de marque plus « exotique », ce qui peut rassurer.

Disponibilités / PRIX Amazon:

Montée en gamme: Sony DPT-RP1 vs Onyx Boox Max Carta vs reMarkable

Si on monte en gamme (et en prix) on retrouve le Sony DPT-RP1 et le reMarkable. Comparé au Sony DPT-RP1, le reMarkable a un fond d’écran plus gris, mais il supporte nativement le ePub, le Sony est quand à lui limité au format PDF, ce qui est dommage pour un engin de ce prix! Avec un écran de plus de 13 pouces et une résolution de 1650 x 2200 pixels, le Sony reste la Rolls des lecteurs de PDF.

Ces deux lecteurs de documents sont pensées spécifiquement pour le PDF et la prise de note: on peut y écrire avec un stylet. Ce ne sont pas des liseuses mais de vrais « cahiers numériques »! Leur prix (environ 626 euros pour le reMarkable et un peu plus pour le Sony, autour de 700 dollars et pour l’instant non disponible en France) peut sembler élevé pour de simples lecteurs de PDF, mais semble s’avérer le prix à payer pour des lecteurs fins et bien conçus, doté d’un écran très large.

Notre comparatif ne serait pas complet sans évoquer, dans la même fourchette de prix, la Onyx Boox Max Carta. Avec un écran Carta de 13.3 pouces, vendue aux alentours de 770 euros, cette liseuse est de très bonne facture et polyvalente. Elle tourne sous Android version 4, et est assez lente en raison de son processeur à un seul coeur. Le rapport qualité prix du reMarkable semble pencher en sa faveur, malgré un écran légèrement plus petit, la DPT-RP1 s’affichant comme le lecteur haut de gamme destiné à qui souhaite lire uniquement du PDF et y prendre des notes. 

 

Quelques videos

Voici quelques vidéos youtube qui nous semblent pertinentes pour avoir une meilleure idée des différences entre ces lecteurs de PDF et leur capacité à lire du PDF:

Exemple de lecture PDF sur la Icarus Illumina XL:

Comparaison (en anglais) entre la Sony DPT-RP1, la Kobo Aura One (avec Koreader) et la Kindle.

Comparaison vidéo (en anglais) entre l’Onyx Boox Max et le Sony DPT-RP1 Digital Paper:

 

 

Postes similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *