Kobo Libra H2O – Polyvalente et compacte.

Kobo a sorti sa nouvelle liseuse, la Libre H2O. Boutons physiques, format à premier abord étrange: que penser de cette liseuse?

Prix: EUR 192,07

Niveau Matériel: une bonne liseuse 7 pouces!

La Libra possède un écran 7 pouces E Ink Carta HD, le dernier modèle en date avec une résolution de 1,680 x 1,264 pixels et 300 PPI. Les interactions se font avec une technologie infrarouge de type Neonode Z Force. Au niveau processeur et mémoire vive elle est comparable aux concurrentes: sur une liseuse ces facteurs ne sont pas généralement ceux qui posent problème.

Ce qui est impressionnant est que, pour une liseuse de 7 pouces la Kobo Libra a un format similaire à la Kindle Paperwhite et est plus petite que sa concurrente de chez Amazon, la Kindle Oasis!

L’écran est de bonne qualité: l’image est nette et offre un bon contraste. La grande question que je me posais sur ce modèle était lié à la qualité de l’éclairage en mode « lumière naturelle » ayant été fortement déçu par Kobo il y a quelques années avec leur Aura One, avec laquelle – sur différents modèles testés – l’éclairage fuyait du bleu/vert à différents endroits… Il semble que Kobo ait réglé leurs soucis d’éclairage! L’éclairage est homogène, même en mode « lumière naturelle ». Avec son petit format, la liseuse est agréable à prendre en main, et les boutons sont un vrai plus pour tourner les pages à une main, pratique pour lire la nuit ou dans son bain (la liseuse étant étanche, elle peut en effet nous y accompagner sans risque).

Logiciel: Kobo, as usual.

Au niveau logiciel rien n’a changé, on retrouve les forces et les faiblesses du logiciel Kobo. Forces: on peut ouvrir de nombreux fichiers, sans avoir donc à les convertir dans un format spécifique, comme il faut le faire pour les liseuses Kindle par exemple; faiblesses car la lecture de PDF est encore assez compliquée et s’il est aisé d’installer un lecteur tiers comme Koreader, il n’est pas aidé et de l’utiliser pour lancer certains formats spécifiques sans avoir à démarrer le logiciel séparément, avant d’ouvrir un fichier.

Néanmoins la liseuse est assez souple, l’ergonomie bien pensée et par défaut, sans avoir besoin de la « bidouiller » elle peut ouvrir tous types de fichiers. L’écran 7 pouces apporte un certain confort par rapport à un écran 6 pouces, même si notamment pour les PDF (voir notre article à ce sujet) un les comics un écran de 8 pouces ou plus serait le bienvenu.

Liseuse Kobo Libra H2O

La prise en main est agréable, que l’on lise en mode « portrait » ou « paysage »: ce qui peut être utile pour qui souhaiterait acquérir cette liseuse pour afficher ses livres numériques avec de gros caractères ou pour lire des PDF. En effet, bien que l’écran ne soit pas si grand, le mode paysage permet d’amplifier la polyvalence de la liseuse, tout en conservant un ereader compact et à un coût assez maîtrisé.

Rapport qualité / prix et librairie intégrée.

En effet, on la trouve aux alentours de 180 euros ce qui est un poil moins cher que ses concurrentes principales, les Kindle Oasis 3 et PocketBook Inkpad 3.

Néanmoins, il faut noter que l’Inkpad 3 bénéficie d’un écran un peu plus grand pour un prix similaire, ce qui nous pousse à le conseiller pour qui souhaite lire des PDF avec une liseuse dans cette gamme de prix. Par contre, le revendeur français de PocketBook (TEA) ne propose plus les mises à jour pour les produits Inkpad, et toute mise à jour avec le firmware officiel de chez PocketBook supprime la librairie incluse dans la liseuse.

On n’a pas ce problème avec Kobo, qui dispose d’un magasin électronique conséquent disponible directement depuis la liseuse, avec des livres sans DRM. Si pouvoir acheter des livres numériques directement depuis votre liseuse, sans être enchaîne au géant américan du ecommerce est pour vous un point important, la Kobo Libra H2o semble vraiment être une bonne option.

Articles qui pourraient vous intéresser:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.