Onyx Boox Nova 2 – 7.8 pouces & Android 9!

Onyx Boox a sorti une nouvelle liseuse, la Boox Nova2. Cette liseuse est une liseuse 7.8 pouces sous Android 9. Polyvalente, on peut y lire tout type de document et y écrire avec un stylet. La liseuse 8 pouces ultime?

Niveau matériel: une liseuse puissante!

La Boox Nova 2 est basée sur un processeur Octa Core de 2Ghz, 3GO de RAM. Pour le reste elle est assez proche de la Boox Nova Pro, avec en en plus un microphone, le support USB OTG et le WiFi dual-band. On y retrouve encore un écran eInk Carta 7.8 pouces.

On peut dire que la Nova 2 est une version 8 pouces de la Boox Note 2 (qui elle est en 10.3 pouces). Ce qui permet d’obtenir une liseuse Android 9 puissante à un coût moins élevé que les liseuses 10 pouces.

A l’essai: une liseuse performante!

A l’essai la liseuse est agréable. Bonne prise en main, elle est légère et l’autonomie augmentée par rapport aux liseuses précédentes du constructeur permet de l’utiliser sans chargeur pendant plusieurs jours (ou semaines, en fonction des usages!). Tournant sous Android 9 (une version modifée par Onyx, adaptée à une liseuse) on peut y installer de nombreuses applications et lire tout type de fichier. Les fichiers protégés azw3 se lisent bien, comme tous les fichiers ouverts. La lecture de PDF est agréable: c’est pour cet usage une très bonne liseuse, comme la Boox Note 2 et la Boox Max 3 (voir à ce sujet notre article sur le choix d’une liseuse pour la lecture de documents PDF).

Il est possible d’annoter les documents (utile principalement pour le PDF) mais aussi de prendre des notes, ou de dessiner. Sur ce dernier point la liseuse n’est pas aussi confortable qu’une reMarkable, même si on peut assez bien adapter le trait à ce que l’on cherche à obtenir.

Avec la prise en charge USB-OTG, on peut y brancher un disque externe ou un clavier avec un adaptateur. En théorie donc on peut tout faire avec cette liseuse, ce qui en ferait un véritable ordinateur portable eInk. Dans la pratique néanmoins, l’écran est un facteur limitant. Non pas qu’un écran eInk Carta soit mauvais (même si les écrans Mobius me semblent plus durables): le contraste est bon, l’éclairage adaptatif vraiment performant, on y lit des livres confortablement. Mais pour un usage plus vaste, c’est là que la liseuse atteint ses limites. Pour utiliser un éditeur de texte un un client FTP, l’écran eInk fait le boulot sans problème mais pour regarder des vidéos par exemple, malgré les différentes modes d’affichage proposés par Boox – qui améliorent considérablement l’expérience – même si on peut les voir sans trop de saccades, la qualité d’image est loin de s’approcher de ce que l’on peut espérer avec une tablette.

Mais justement, tout est là: bien que tournant sous Android, cet appareil est une liseuse, et non une tablette. Sa force est son écran eInk permettant de lire en plein soleil, en limitant la fatigue oculaire. Sans étonnement, avec son processeur puissant, l’écran devient aussi sa limitation mais il reste possible d’utiliser cette liseuse pour de nombreux usages: avec de gros fichiers PDF, le système reste stable, ne rame pas, il est possible de zoomer facilement (sauf si le fichier contient trop de graphiques, auquel cas on peut constater des ralentissements).

On notera par contre que la Boox Nova 2 ne contient pas de haut parleurs intégrés ni de prise casque: il faut donc passer par un boîtier Bluetooth externe pour écouter des livres numériques (audiobooks). A mon sens cette liseuse est intéressante pour qui cherche une liseuse pour lire et annoter des documents PDF, tout en pouvant se contenter d’un format 7.8 pouces. Ce format est adapté pour les livres, mais trop juste pour lire régulièrement des documents A4, même si ceux-ci peuvent être lus de manière assez confortable en « mode paysage ». Pour qui préfère un format plus grand, il peut être intéressant de se tourner vers la Boox Note 2, et éventuellement la Boox Max 3 pour qui veut lire des documents A4 en format natif, avec dans les deux cas l’avantage d’un écran Mobius, plus résistant à la torsion.

Quid de la prise de notes?

La prise de note est similaire sur cette liseuse à l’expérience que l’on peut avoir avec les autres liseuses Onyx. Le passage a Android 9 apporte quelques améliorations. On peut convertir ses notes en texte, dans la pratique bien qu’utilisable ce système n’est pas parfait: les mots sont souvent colés ensemble par exemple.

On peut noter la possibilité d’opter pour deux fonctionnement du stylet: avec prise en compte de la pression d’écriture et sans, avec 8 couleurs de ligne (noir, gris fondé, gris, gris léger, blanc, rouge, bleu et vert) et une 20aine d’épaisseurs de trait possible. Il est aussi possible d’insérer des images, d’utiliser le stylet comme une gomme, d’insérer du texte tapé, de protéger ses notes par mot de passe, et pour finir, de les exporter tant en PDF qu’en PNG. On peut les partager sur Dropbox, Evernote, OneNote et Youdao.

La fonctionnalité est intéressante, mais il m’apparaît que pour prendre des notes un ordinateur portable (ou une liseuse dotée d’un clavier externe, comme le clavier Bluetooth de Boox) est plus agréable, permettant d’être plus rapide et surtout de retravailler son texte avec un traitement de texte facilement.

Conclusion: une liseuse idéale pour certains usagers.

Cette liseuse est donc très performante, de plus, tournant sous Android 9 elle est polyvalente. Avec son écran HD Carta et sa grande capacité de batterie on peut y lire plusieurs semaines sans se soucier d’un besoin d’alimentation électrique. Pour qui cherche une liseuse 7.8 pouces polyvalente et est disposé à y mettre le prix (la liseuse se trouvant à un peu plus de 300 euros sur Amazon) c’est clairement un bon choix.

Il importe néanmoins de prendre en compte ses limitations: dotée d’un écran eInk, cette liseuse, bien que tournant sous Android 9, reste une liseuse et non une tablette. Pour qui veut lire des vidéos et recherche un usage plus multimédia, une tablette comme le dernier iPad est peut être plus approprié. Pour qui voit un écran eInk comme un avantage et non comme un inconvénient, une liseuse Android permet d’adapter l’appareil à son usage de manière bien plus précise qu’une liseuse plus minimaliste (comme, en 7.8 pouces les Vivlio/PocketBook Inkpad 3 ou Kobo Forma par exemple) qui, si elle permet de lire des documents ePub voire PDF, se montrera plus limitée sur les autres usages possibles. Tout dépend une fois encore de ce que l’on cherche à accomplir avec sa liseuse!

Spécificités techniques complètes de la Onyx Boox Nova2

  • Ecran E Ink Carta 7.8 pouces.
  • résolution: 1404 x 1872 pixels (300 ppi).
  • Touchscreen Wacom avec stylet, supportant 4096 niveaux de pression, permettant de jouer sur le trait.
  • Touchscreen (2-point).
  • Eclairage adaptatif (frontlight) permettant de jouer sur la température de l’éclairage.
  • Android 9.0.
  • CPU Qualcomm 2.0GHz octa-cœur.
  • 32GO d’espace de stockage.
  • 3GO de RAM.
  • Wi-Fi: 2.4GHz + 5GHz.
  • Bluetooth 4.1.
  • port USB-C port avec support OTG.
  • Microphone intégré
  • Batterie Li-Polymer de 3150mAh.
  • Formats supportés: EPUB, PDF, MOBI, TXT, FB2, HTML, DJVU, RTF, DOC, CHM, et plus en installant des applications complémentaires.
  • Dimensions: 196.3 x 137 x 7.7mm.
  • Poids: 265 grammes.

Articles qui pourraient vous intéresser:

2 commentaires sur “Onyx Boox Nova 2 – 7.8 pouces & Android 9!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.